Comment devenir pharmacien ?

Vous aimez le contact humain et vous aimeriez exercer un métier dans lequel vous vous sentez utile ? Alors pourquoi ne pas devenir pharmacien ?

Les études de pharmacie vous permettent d’avoir accès à un large secteur d’activité, même si la pharmacie est surtout connue par le biais de l’officine, cette profession contient de nombreux autres métiers, que ce soit :

  • dans l’industrie,
  • à l’hôpital,
  • dans la recherche… bref, les voies sont nombreuses.

En quoi consiste le métier de pharmacien ?

Le pharmacien est le spécialiste du médicament. Il peut exercer sa profession dans une officine, un laboratoire privé, un hôpital, l’industrie pharmaceutique mais aussi dans des organismes publics. Son rôle va avoir quelques différences selon la structure dans laquelle il exerce.

Les différents postes possibles

Le pharmacien d’officine est chargé de délivrer les médicaments qui ont été prescrits par le médecin. De plus, Il veille aux incompatibilités et est habilité à proposer des produits génériques ou qui ne sont pas soumis à prescription. Il a un rôle de conseil, d’information, et de prévention médicale. Il peut être amené à réaliser des préparations spécifiques, mais ils doivent être prescrits par un médecin. Le pharmacien d’officine est également un bon gestionnaire, puisqu’il est chargé de gérer les stocks et doit tenir la comptabilité de l’officine. De plus, le pharmacien a la possibilité d’acquérir sa propre officine, pour cela il existe des cabinets spécialisés comme celui-ci pour aider les pharmaciens dans leur démarche.

Au sein d’un laboratoire privé, le pharmacien-biologiste réalise et contrôle les actes de biologie médicale. Son rôle est essentiel pour la prévention, le diagnostic et le traitement des maladies.

Le pharmacien peut également exercer dans un hôpital, il sera chargé de veiller au suivi des protocoles élaborés avec les médecins, et de fournir les médicaments à donner aux patients.

Dans l’industrie pharmaceutique, il assure le suivi des médicaments pendant toute la période de leurs élaborations : à partir de la recherche, puis de la fabrication et du contrôle, jusqu’au dossier d’autorisation de mise sur le marché et la partie marketing.

Enfin pour de la recherche de haut niveau, des organismes publics comme l’Inrae, l’Inserm, l’Institut Pasteur, et le CNRS recrutent des pharmaciens pour la recherche et le développement.

Le pharmacien peut également exercer aux côtés de l’armée, pour être pharmacien militaire. Ses missions sont variées, ils sont recrutés sur concours à l’École de santé des armées.

Les études et formations pour devenir pharmacien

Pour exercer la profession de pharmacien, vous devez être titulaire du DE de docteur en pharmacie. Les études se déroulent sur six années pour les spécialités en industrie et officine, et sur neuf ans pour vous spécialiser en biologie médicale, pharmacie hospitalière et dans la recherche.

Vous pouvez accéder aux études de pharmacie par la filière MMOP ce qui signifie Médecine, Maïeutique, Odontologie, Pharmacie.

En 2020, plusieurs changements ont eu lieu dans cette filière. Le premier changement consiste en la suppression de la PACES ainsi que du concours d’entrée en 2ème année. Le numerus clausus a été supprimé pour un numerus apertus.

Désormais, les études MMOP sont accessibles par deux voies : la première est le portail santé, il remplace la PACES, et la seconde est la licence à mineure santé, elle offre une deuxième chance aux étudiants souhaitant intégrer médecine.

Afin d’accéder à la deuxième année d’études MMOP, les étudiants doivent passer une épreuve d’admission.

A partir de la quatrième et cinquième années vous devrez choisir la spécialisation officine, industrie ou internat. Puis, lors de la sixième année vous pourrez choisir de poursuivre en internat pour une durée de quatre ans. Une fois le diplôme obtenu, et avec quelques années d’expérience, un assistant pharmacien en officine peut devenir associé ou acquérir plus de compétences en passant un DU.

A propos de l'auteur: Anne

Pharmacienne depuis toujours, je suis abonnée à de nombreux magazines santé. Je prends cependant beaucoup de recul pour ensuite écrire ces articles !

Tu pourrais aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *