Comment faciliter l’allaitement au quotidien

L’allaitement a beau être un acte naturel, il est pour autant loin de toujours être facile. Il faut du temps, de la patience et de la pratique pour s’y habituer. Les premiers jours après la naissance de votre bébé sont cruciaux pour établir une bonne prise du sein et pour vous donner, à vous et à votre bébé, un bon départ. Pour vous accompagner au mieux, nous vous proposons de suivre ces quelques conseils qui ont pour objectif de vous faciliter l’allaitement au quotidien.

Installez-vous confortablement

Avant de commencer à allaiter, trouvez une position qui soit confortable pour vous et votre bébé. Il est tout à fait possible que vous deviez essayer plusieurs positions avant de trouver celle qui vous convient le mieux. Parmi les positions courantes, citons :

  • la position de la madone,
  • celle de la madone inversée,
  • la position du ballon de football,
  • la position à la verticale,
  • la position couchée sur le côté, etc.

Il en existe plusieurs mais c’est à vous de trouver la vôtre.

Utilisez un oreiller ou coussin d’allaitement

Un oreiller peut vous aider à soutenir votre dos, vos bras et votre bébé pendant que vous l’allaitez. Tout ce qui peut vous aider à être confortablement installée au moment de l’allaitement doit être privilégié. Ce sera aussi le cas des vêtements d’allaitement, des vêtements que vous pourriez trouver sur un site comme Cocolait par exemple.

Bien placer votre bébé

Placez votre bébé sur votre poitrine, ventre contre ventre. Cela aidera votre bébé à prendre le sein correctement.

Privilégiez un bon contact

Caressez doucement la lèvre inférieure de votre bébé avec votre mamelon jusqu’à ce qu’il ouvre grand la bouche comme un bâillement. Puis amenez-le rapidement vers votre sein pour qu’il puisse prendre fermement le sein au niveau de l’aréole (la zone sombre autour du mamelon).

Écoutez votre bébé

S’il fait des bruits de succion ou de déglutition en mangeant, c’est qu’il boit du lait. S’il fait des bruits de claquement, il se peut que la prise du sein ne soit pas correcte et vous devrez réessayer. Ne soyez pas surprise si cela ne vient pas rapidement naturellement, l’allaitement est un apprentissage qui peut demander du temps, surtout dans le cadre d’un premier enfant où vous apprendrez l’allaitement vous aussi !

Laissez votre bébé dicter la tétée

Laissez votre bébé manger aussi longtemps qu’il le souhaite à chaque tétée. Si certains bébés ne veulent se nourrir que quelques minutes, d’autres en revanche veulent se nourrir pendant de plus longues périodes.

Soyez patiente

Comme nous avons commencé à l’évoquer plus haut, soyez patiente. Il peut s’écouler un certain temps avant que vous et votre bébé ne vous habituiez à l’allaitement. Et n’oubliez pas que si vous vous avez déjà connu l’allaitement, pour bébé en revanche ce sera toujours la première fois !

Persévérez

Si vous vous êtes lancée dans l’allaitement, c’est forcément que vous (vous) êtes ou avez été convaincue de la chose, n’abandonnez donc pas, la persévérance porte souvent ses fruits !

Bien évidemment, personne n’aurait de légitimité à vous en blâmer si vous décidiez d’abandonner, mais avec de la persévérance, il y a toutes les chances que vous y arriviez et vous en retirerez une grande satisfaction à ce moment-là.

Gardez à l’esprit qu’outre votre persévérance, des aides (comme des conseillères en lactation) existent et qu’il faut les solliciter ! Elles sont là pour ça !

Il n’y a rien de mal à demander de l’aide à toutes les personnes qui pourront vous donner de bons conseils et vous apporter leur soutien.

Ayez la meilleure hygiène de vie que possible

Le plus important, c’est que vous et votre bébé soyez heureux et en bonne santé. Pour mettre toutes les chances de votre côté que ce soit le cas, il est conseillé de boire beaucoup et de manger sainement en suivant les recommandations pendant la grossesse puis pendant l’allaitement. Cela vous aidera à maintenir votre niveau d’énergie et à produire suffisamment de lait pour votre bébé.

Faites en sorte d’être détendue

Détendez-vous au maximum ! Bien évidemment c’est parfois beaucoup plus facile à dire qu’à faire, mais il faut savoir que le stress peut réduire la production de lait, alors essayez de respirer profondément et de vous détendre lorsque vous allaitez et évitez également dans la mesure du possible tout ce qui pourrait vous provoquer du stress au quotidien. Votre bébé peut sentir si vous êtes tendue ou anxieuse, alors essayez de vous concentrer sur le fait de profiter de ce moment privilégié avec votre enfant.

Pour conclure cet article, nous espérons vraiment que ces conseils vous aideront à vous habituer à l’allaitement, parce qu’une fois que vous l’aurez fait, comme vous pouvez l’imaginer, vous vous apercevrez que oui, cela en vaut vraiment la peine !

A propos de l'auteur: Anne

Pharmacienne depuis toujours, je suis abonnée à de nombreux magazines santé. Je prends cependant beaucoup de recul pour ensuite écrire ces articles !

Tu pourrais aimer