Comment réussir à bien mesurer la qualité de l’air intérieur ?

Au sein d’une maison ou d’une entreprise, il est important de veiller à la qualité de l’air intérieur. En effet, l’homme passe plus de temps à l’intérieur qu’à l’extérieur. Il faut alors veiller à avoir un air de qualité. Pour ce faire, vous devez périodiquement mesurer la qualité de l’air et la remettre à niveau lorsqu’elle est trop basse. Découvrez ici quelques conseils pour mesurer la qualité de l’air intérieur.

Faire appel à des professionnels

Pour mesurer la qualité de l’air intérieur, vous avez le choix entre plusieurs possibilités. Faire appel à un professionnel est la meilleure solution pour y arriver. En effet, un expert dispose de l’équipement et de l’expérience nécessaires pour évaluer la qualité de l’air intérieur. Il pourra ainsi procéder à une analyse de moisissures et autres micro-organismes. Cela lui permettra d’obtenir des informations précises sur la qualité d’air de votre logement.

D’autre part, un professionnel à l’aide de test de la qualité de l’air pourra déterminer avec exactitude la ou les causes de la pollution interne. Cette pollution peut provenir de nombreux éléments. Il peut s’agir :

  • du revêtement ;
  • des produits ménagers ;
  • de la ventilation.

Cette analyse détaillée permettra à l’expert d’établir un diagnostic et de mettre sur pied un plan d’action. De cette manière, vous pourrez améliorer le niveau de qualité de votre air intérieur en appliquant les différents conseils qui vous seront prodigués. Vous aurez alors une liste de bonnes habitudes et pratiques à mettre en œuvre de manière quotidienne pour relever la qualité de l’air.

Utiliser des kits

L’autre moyen pour mesurer la qualité de l’air intérieur est d’utiliser des kits de tests et d’analyses. Cela vous permet d’évaluer le niveau de la qualité de l’air interne par vous-même. Vous pouvez trouver des kits d’analyse de l’air dans de grandes surfaces. Ils vous permettent de connaître les concentrations des différents gaz présents dans votre habitation. Après avoir effectué le test, la couleur de la bandelette contenue dans le paquet vous indiquera le taux de pollution. Un des avantages non négligeables des kits est qu’ils sont faciles d’utilisation. Toutefois, la fiabilité de leurs résultats n’est pas totale et leurs résultats sont limités.

En outre, il existe d’autres types de kits. Ils sont fournis par des laboratoires qualifiés. Pour obtenir les résultats, vous devez préalablement renvoyer les échantillons prélevés au laboratoire. Cette manière de procéder permet d’avoir des résultats plus fiables. Néanmoins, il est important de rappeler que l’utilisation des kits ne vous permet pas d’avoir un accompagnement et des conseils avisés. Les diverses solutions que vous mettrez en œuvre ne seront pas forcément adaptées à votre situation.

Opter pour un appareil de mesure

La dernière solution pour évaluer la qualité intérieure de l’air est d’opter pour un appareil de mesure. Dans certains magasins spécialisés, vous pouvez trouver différents modèles d’appareils de mesure de la qualité de l’air. Ces équipements sont des boîtiers électroniques qui disposent de capteurs pour mesurer l’humidité, le taux de particules et la température. Ainsi, vous aurez des données sur la qualité intérieure de l’air de votre habitation.

Par ailleurs, certains appareils sont immédiatement connectés aux téléphones. En effet, il existe des applications mobiles qui vous permettront d’avoir accès aux informations, et cela même à distance. Les données qui sont tirées de l’analyse des équipements ne sont pas précises. Vous aurez juste une idée vague de la pollution atmosphérique présente dans votre maison. De plus, vous ne pourrez pas jouir de conseils pour améliorer la situation.


Pour mesurer la qualité de l’air intérieur, vous avez à votre disposition différentes méthodes. Certaines sont plus fiables que d’autres. Vous n’aurez qu’à utiliser celle qui vous convient le plus et qui répond à vos problèmes de pollution intérieure.

A propos de l'auteur: Anne

Pharmacienne depuis toujours, je suis abonnée à de nombreux magazines santé. Je prends cependant beaucoup de recul pour ensuite écrire ces articles !

Tu pourrais aimer