Dans quelles conditions pouvez-vous vendre du CBD en France aujourd’hui

Le CBD est de jour en jour apprécié pour ses nombreuses vertus. Mais, il a fallu de longues années avant que la justice française accepte la vente du CBD sur son territoire. Néanmoins, les vendeurs doivent respecter certaines conditions. Le présent article donne plus d’éclaircissement sur le sujet.

Est-il réellement possible de vendre du CBD en France aujourd’hui ?

Aujourd’hui en France, vous pouvez bien commercialiser les produits faits à base du CBD. La Cour de cassation a pris cet arrêté courant le mois de juin dernier pour le grand bonheur des boutiques de ventes de CBD en ligne comme bistrotcbd.com. Avant même cette décision, un récent appel à la CJUE (Cour de Justice de l’Union européenne) avait entériné le fait que le CBD est 100 % légal sur tout le continent européen, même en France.

En effet, cette Cour considère que le cannabidiol (CBD) ne constitue en aucun cas un produit stupéfiant. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) confirme également que le CBD n’a pas d’effet psychotrope. En outre, elle défend le fait que cette molécule ne provoque aucune addition chez le consommateur.

Elle ne risque pas de détériorer son état de santé. Au vu de toutes ces décisions de justice et l’accord des organisations internationales, vous pouvez bel et bien vendre du CBD en France comme le fait déjà Bistrot CBD. Il y a néanmoins quelques conditions à respecter.

Les exigences de la réglementation pour vendre du CBD en France

Avant d’ouvrir une boutique de vente des produits provenant du CBD, vous devez respecter un certain nombre de conditions. Autrement, vous serez dans l’illégalité et subirez les rigueurs de la loi. Vous devez :

  • vous assurer que les produits que vous mettez en vente contiennent moins de 0,2 % de THC ou en sont exempt ;
  • être certain que le CBD mis en vente provient uniquement de la variété de plantes de chanvre Sativa ;
  • vous inscrire dans le Registre du Commerce et des sociétés ;
  • vendre les produits de CBD uniquement à ceux qui sont déjà majeurs.

Il faut noter que ces produits ne doivent pas normalement être vendus aux femmes enceintes. Si toutes ces mesures sont prises, c’est à cause du fait qu’un taux de THC élevé signifie que le produit est un stupéfiant. Si vous respectez donc ces conditions, vous pouvez vendre en toute quiétude les produits issus du CBD en France. Par ailleurs, vous ne devez pas vous muer en pharmacien et faire la promotion du cannabis stupéfiant.

Des vertus incontestables du CBD légal

Aujourd’hui, des recherches sont toujours en cours pour découvrir plus de vertus du CBD, car cette molécule ne cesse d’étonner. Elle est un véritable soulagement pour les sportifs. En effet, l’Agence mondiale antidopage a accepté que les athlètes consomment du CBD avant leurs différentes compétitions. Les produits faits à base du CBD peuvent vous permettre de vous détendre, de lutter contre le stress, la dépression, l’anxiété, l’insomnie, etc. Ils soulagent les douleurs et traitent aussi les problèmes de la peau.

A propos de l'auteur: Anne

Pharmacienne depuis toujours, je suis abonnée à de nombreux magazines santé. Je prends cependant beaucoup de recul pour ensuite écrire ces articles !

Tu pourrais aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *