En quoi l’approche Beljanski est-elle efficace?

 

Le cancer est une maladie de plus en plus visible chez de nombreux patients. De nombreux chercheurs font d’ailleurs leur possible pour trouver des traitements efficaces pour contrecarrer les effets dévastateurs de cette maladie. On retrouve parmi ceux-ci l’approche de beljanski, une découverte innovante pouvant lutter efficacement contre le cancer.

L’essentiel à savoir sur cette approche

Des études réalisées par le Dr Beljanski ont permis d’identifier des substances pouvant lutter contre le cancer. À part booster les défenses immunitaires, celles-ci ont pour rôle de provoquer la mort des cellules cancéreuses les plus malignes. Pour ce faire, elles agissent en bloquant de façon définitive leur métabolisme. Aussi, ce concept sert à ramener à la normale les cellules cancéreuses et à ne pas intervenir dans la marche des cellules normales. Ces substances concernent le Pao pereira et le Rauwolfia vomitoria. Elles ont des effets anticancéreux efficaces, seuls ou en accompagnant une chimiothérapie.

L’inhibition de la tumeur

D’ailleurs, pour ce dernier cas, l’inhibition de la tumeur peut atteindre jusqu’à 97% et l’accumulation de liquide dans l’abdomen n’a plus lieu d’exister. Par ailleurs, il faut savoir que le Pao est l’élément clé des différents produits fabriqués pour contrer le cancer. En effet, grâce à sa puissante action anticancéreuse, vérifiée depuis peu, on a pu démontrer grâce à cette approche qu’elle est efficace sur 16 lignées in vitro et 16 lignées cancéreuses. D’ailleurs, cela a été confirmé par plusieurs équipes américaines. De plus, celles-ci ont pu démontrer que l’extrait de cette substance améliore les résultats obtenus en chimiothérapie. Ainsi, grâce à cette approche, envisager la fin de traitement est tout à fait possible.

Profiter d’une réelle guérison après le cancer

La guérison d’un cancer est généralement fixée à 5 ans. Pour parler de rémission après un cancer du sein ou un autre type de cancer, deux cas peuvent se présenter. D’une part, il n’est pas forcément nécessaire de patienter si longtemps pour constater une amélioration. Effectivement, certains cancers montrent de meilleures chances de guérison que d’autres en 5 ans. D’autre part, dans de rares cas, une récidive peut être observée une fois les 5 ans passés. Si cela se présente, consulter un médecin est le plus judicieux. Par ailleurs, il faut savoir que plus une rémission est longue, plus la chance de guérir de façon définitive est grande. D’ailleurs, un grand nombre de personnes touchées par cette maladie guérit grâce à l’avancée constante des recherches effectuées, que ce soit en termes de diagnostics ou de personnalisation de traitement.

L’approche Beljanski est favorable à une rémission efficace. En effet, grâce aux traitements d’attaque utilisés en guérison, elle propose des produits préventifs pouvant faire face aux divers risques de rechute. Toutefois, cette étape ne veut pas dire obligatoirement qu’il faut interrompre les traitements. Cela a pour rôle d’encourager encore plus la poursuite des traitements si l’on souhaite démontrer son efficacité. Une fois qu’aucune récidive ne se montre, c’est à cet instant que la guérison sera définitive.

A propos de l'auteur: Anne

Pharmacienne depuis toujours, je suis abonnée à de nombreux magazines santé. Je prends cependant beaucoup de recul pour ensuite écrire ces articles !

Tu pourrais aimer