Greffe de cheveux : les différentes méthodes

La transplantation de cheveux est pratiquée dans le monde entier pour les patients souffrant d’alopécie. Par exemple, la ville d’Istanbul en Turquie est connue pour avoir les meilleures cliniques avec des médecins très expérimentés, tous spécialisés dans le traitement de la perte de cheveux, y compris la greffe de cheveux. Vous pouvez décider de faire votre greffe de cheveux istanbul si vous désirez obtenir les meilleurs résultats. Plusieurs méthodes d’implantation capillaire ont été développées au fil des décennies pour combler les zones chauves à savoir : les méthodes FUT, FUE, IFA et DHI.

Les méthodes FUT et FUE

Mise au point en 1970, la méthode de transplantation de cheveux FUT (Follicular Unit Transplantation), encore appelée technique de la bandelette, est une technique qui consiste à sectionner une bandelette de cuir chevelu sur une zone de poussée permanente des cheveux. Par la suite, cette bandelette est divisée en plusieurs greffons, qui sont réimplantés sur la zone chauve de la tête, dans des trous préalablement creusés par des incisions pour recevoir ces unités folliculaires. Une autre méthode d’extraction d’unités folliculaires est la technique FUE (Follicular Unit Extraction). Dans ce cas, la bandelette de cuir chevelu n’est pas prélevée en entier, mais les unités folliculaires sont prélevées une à une dans la zone donneuse du corps du patient. Cependant, l’implantation de ces follicules pileux est identique à celle de la FUT, c’est-à-dire qu’on pratique des incisions dans la partie receveuse pour y greffer les greffons.

La méthode IFA

La méthode IFA (Implantation Folliculaire Automatisée) diffère de la FUE et de la FUT en ce sens que l’extraction d’unités folliculaires de cheveux est effectuée par une machine. L’extraction mécanique des follicules pileux du crâne du patient est réalisée par un robot Artas, Neograft ou Safer. La transplantation des follicules pileux se fait ensuite de manière invasive par des incisions identiques à celles de la FUE et de la FUT sur la zone dégarnie.

La méthode DHI

La méthode DHI (Direct Hair Implantation) est une forme non invasive et perfectionnée de la FUE, qui consiste à prélever les unités folliculaires de cheveux une par une. Cependant, la méthode DHI diffère de toutes les autres en ce que l’ensemble du processus de transplantation capillaire est réalisé à la main, depuis le prélèvement de chaque unité folliculaire jusqu’à l’implantation de chacun d’eux, par un médecin expérimenté. Cette méthode permet au médecin de contrôler étape par étape la direction, l’angle, et la profondeur d’implantation de chaque unité folliculaire.

A propos de l'auteur: Anne

Pharmacienne depuis toujours, je suis abonnée à de nombreux magazines santé. Je prends cependant beaucoup de recul pour ensuite écrire ces articles !

Tu pourrais aimer